05 octobre 2006

Le projet Literacy de Google

Je sais, ça ne concerne pas directement la numismatique médiévale, ça concerne les moteurs de recherche. Mais justement, ce dont je souffre le plus pour mes recherches, c'est l'absence d'une bonne grosse base de données de monnaies, institutionnelle, avec tout un tas d'outils de recherche + ressources (photos numérisées, évidemment, mais aussi bibliographies, etc.)

Donc je suis à l'affût de ce que proposent les catalogues divers et variés, mais également les moteurs de recherche sur Internet, qui souvent ne manquent pas d'ingéniosité quant aux fonctionnalités qu'elles inventent, et desquelles les institutions pourraient bien s'inspirer.

Donc j'ai découvert aujourd'hui le portail Littérature de Google. Un des gros reproches que les bibliothécaires ressortent régulièrement (avec raison, du reste) contre Google Book Search, c'est que ce n'est pas une bibliothèque numérique (à la différence de Gallica), c'est un entrepôt de livres. Une bibliothèque doit proposer des parcours (type "dossiers documentaires"), une classification, etc. En d'autres termes, elle doit permettre qu'on puisse se balader dans les rayons (car si tout le monde se sert de Google, quel pourcentage de lecteurs se servent du catalogue de leur bibliothèque ?). Et le seul moyen d'accès aux documents, sur Google Book Search, c'est le moteur de recherche.

Et voilà que Google apparaît sensible à ces remarques, ou plutôt à ces besoins (car s'il développe des outils, ce n'est pas pour faire plaisir aux autres professionnels, c'est parce qu'il pressent que le besoin est réel et que l'utilisation va suivre), et crée un "portail Littérature", "The Literacy Project" (info via la BBC et La Feuille), qui ouvre une fenêtre thématique sur le fonds numérisé de Google Book Search, et sur d'autres ressources de Google : les blogs de Google, les cartes de Google ("Find literacy organisations around the world"), Google Scholar, etc. Car il y a des ouvrages numérisés en lien avec la littérature, il y a des blogs en littérature, il y a des articles sur la littérature, etc.

C'est encore relativement sommaire, car pour le moment ces portails s'appuient uniquement sur des requêtes pré-enregistrées des fonds interrogés (les livres contenant le mot "education" dans Google Book Search, les blogs parlant de littérature enfantine et adulte, etc.). Il n'y a pas encore de classement à proprement parler, d'arborescence par répertoire, etc. Mais au moins l'utilisateur est un peu guidé, il n'a pas à chercher lui-même les mots pertinents (il est vrai qu'il est toujours persuadé de n'avoir pas besoin de les chercher, que ceux auxquels il pense spontanément sont bons, mais bref).

Toujours est-il que l'idée est bonne : il faut proposer de simples clics à l'utilisateur, et il faut que ces nouveaux outils de navigation soient générés automatiquement (car employer des personnes à classer ce genre de fonds, ce seraient vain). La solution, à terme ? RDF, sans doute. Mais on en est évidemment encore bien loin...

PS. : j'avais prévenu (cf. sous le titre la description de ce blog) qu'il serait aussi question de métadonnées...

0 Commentaires:

Enregistrer un commentaire

Liens vers ce billet:

Créer un lien

<< Accueil

Mentions légales

MonnaieCe n'est pas un blog de collectionneur.
Je suis historien, un peu informaticien (j'adore les métadonnées !). D'où ce que vous pouvez lire ici.
Comme vous pouvez le constater, même si je le laisse en ligne, il n'est plus alimenté depuis longtemps.

Recherche sur le web numismate

Recherche dans les livres de numismatique de Google Book Search[...]

 

 

Généré par Blogger

Site Meter