15 juin 2007

Saint-Florent de Saumur

A la suite d'une demande précise, je restitue ici le résultat de recherches que j'ai faites sur l'atelier abbatial de Saint-Florent de Saumur. L'atelier est petit, les recherches courtes. On fait ce qu'on peut...


Date de concession usurpation ?
Période de frappe 950-1026
Bénéficiaire indéterminé
Saint patron saint Florent
Province Anjou
Diocèse Angers
Province ecclésiastique Tours

L’histoire numismatique et monétaire de l’abbaye de Saint-Florent de Saumur ne peut être que brève, étant donné que nous n’avons aucun document attestant de l’activité de l’atelier abbatial, et qu’un seul denier nous en est parvenu.

Puisque l’identification de ce denier est permise par sa légende, Beati Florenti, il est nécessaire de s’intéresser aux reliques de saint Florent. Il s’agit en effet d’un atelier monétaire fonctionnant sur le lieu de culte d’un saint, de même qu’à Saint-Martin de Tours, Saint-Martial de Limoges, ou encore Souvigny. Mais au rebours de ces trois exemples, le denier de Saint-Florent ne montre pas le reliquaire, le buste du saint.

Les reliques de saint Florent sont conservées entre la fin du ive et le début du xe siècle au Mont-Glonne (aujourd’hui Saint-Florent-le-Vieil). A cause des invasions normandes, elles sont déplacées et confiées à l’abbaye de Saint-Valérien de Tournus, où les moines de Noirmoutier ont déjà mis les reliques de saint Philibert.

En 948, un novice les enlève aux moines de Tournus et les emporte jusque dans une grotte, près de Saumur. Peu d’années après, Thibaud le Tricheur, comte de Blois et Chartres, et seigneur de Saumur (943-† avant 978), les fait mettre dans l’enceinte même du château de la ville. Il y construit une chapelle et réunit une communauté de bénédictins pour assurer le culte des reliques.

A la suite des jeux de succession, Saumur arrive aux mains d’Eudes II de Blois et Chartres (1005-1037), arrière-petit-fils de Thibaud le Tricheur. Mais en 1025-1026, Foulques Nerra, comte d’Anjou (987-1040), reprend Saumur à Eudes II. Il en chasse les religieux, qui se réfugient sur les bords du Thouet. Ils fondent alors l’abbaye de Saint-Florent, devenue par la suite le bourg de Saint-Florent-lès-Saumur.

Le denier connu porte à la fois les noms de saint Florent et de Saumur. Il est donc frappé durant la courte période pendant laquelle les moines gardant les reliques de saint Florent peuvent trouver refuge dans l’enceinte de Saumur, soit entre 950 environ et 1026.

Mais si la datation du denier ne pose pas trop de problèmes, l’explication du type qu’il porte est plus délicate. Aucune influence de la part de Cluny ou de Corbie n’est possible, puisque à cette date, dans chacune de ces deux abbayes, ce type monétaire n’est pas encore apparu.

Saint Florent vit en ermite au ve siècle, au Mont-Glonne. On ne dispose d’éléments sur sa vie que par une Vie sans réelle valeur historique, rédigée au ixe siècle. Si cette Vie ne donne aucun renseignement sûr sur le personnage historique de Florent, il nous apprend en revanche comment les moines qui l’ont rédigée et lue le concevaient. Rien ne justifie qu’il soit représenté par une clef. Et nulle part dans l’iconographie connue représentant saint Florent n’est employé cet attribut1.

On peut également y voir un signe laïque. En effet, on trouve au droit la légende Castrum Salmurum entourant l’image de la clef, tandis que le revers est occupé par une croix pattée, avec dans le rondeau Beati Florenti. Il n’est pas invraisemblable donc que la famille des comtes de Blois ait réussi à intervenir dans le monnayage des moines, et à apposer une marque sur les monnaies qui sortaient de cet atelier.

Lorsque les moines sont contraints d’abandonner Saumur, ils abandonnent aussi l’activité monétaire.

Description

Denier (950-1026) :

+ CΛSTRV SΛLMVRV Clef disposée horizontalement, anneau à droite, panneton vers le bas, dans un grènetis.
Rev. : + BEΛTI FLORENTII Croix pattée dans un grènetis.

PA 1542 ; ENGEL, SERRURE, Traité…, fig. 716.

1 Cf. Louis RÉAU, Iconographie de l’art chrétien, t. III, part. 2, p. 504-506.

Libellés : , , ,

0 Commentaires:

Enregistrer un commentaire

Liens vers ce billet:

Créer un lien

<< Accueil

Mentions légales

MonnaieCe n'est pas un blog de collectionneur.
Je suis historien, un peu informaticien (j'adore les métadonnées !). D'où ce que vous pouvez lire ici.
Comme vous pouvez le constater, même si je le laisse en ligne, il n'est plus alimenté depuis longtemps.

Recherche sur le web numismate

Recherche dans les livres de numismatique de Google Book Search[...]

 

 

Généré par Blogger

Site Meter