04 novembre 2008

Zotero : on avance

Ne disposant pas de mon matériel habituel, je ne peux rien tester, donc je me contente de relayer les nouvelles :
le projet de Zotero 1.5 Sync avance : la dernière version pré-publique vient d'être annoncée sur le blog de Zotero. C'est encore une version pour développeurs, mais c'est un signe que c'est pour presque bientôt.
Zotero Sync, c'est la possibilité de gérer sa bibliographie Zotero en ligne, avec synchronisation de la bibliographie en ligne avec celle stockée sur son extension Firefox. C'est comme de fusionner Endnote en Endnote Web (à propos de Zotero vs Endnote, procès en cours, je vous renvoie à l'analyse confiante de Darcusblog : ça ressemble au jour où Microsoft a affirmé, en mai 2007, qu'OpenOffice violait 235 brevets -- c'était surtout pour effrayer les utilisateurs et retarder l'inéluctable).
Donc je n'ai pas essayé, mais ça progresse.

Un truc que j'aimerais bien que Zotero mette en place, c'est la configuration initiale lors de l'installation du logiciel sur son navigateur Firefox : pour les premiers paramétrages, il faudrait que Zotero propose d'emblée de rattacher l'utilisateur à une bibliothèque, sur le modèle des "liens vers les bibliothèques" de Google Scholar (pourrait-on envisager que Zotero exploite précisément cette base ?) : cela permet ensuite pour tout article de cliquer sur le bouton "Localiser" (en haut à droite de la notice d'article), et d'interroger le catalogue de sa bibliothèque universitaire, pour obtenir éventuellement un lien vers l'article, où la localisation de la revue papier.
Ce service exploite le standard OpenURL : les métadonnées (titre de la revue, nom d'auteur, année, etc.) de l'article sont mises dans l'URL, transmises au catalogue de bibliothèque. Tout ce qu'il manque, c'est l'URL du résolveur OpenURL de la bibliothèque (différent de l'URL du catalogue, hélas), et les utilisateurs l'ignorent le plus souvent.
Donc si Zotero peut proposer à l'internaute, lors de l'installation, d'indiquer quelle est sa bibliothèque universitaire, il pourrait aller interroger dans la liste des URL de résolveurs connues de Google Scholar et rapatrier celle de la bibliothèque indiquée.
Un accord Zotero - Google ? J'ignore si ce genre de choses est possible ou contre nature. Mais pour nous, ce ne serait pas si mal.

Libellés : , , , ,

0 Commentaires:

Enregistrer un commentaire

Liens vers ce billet:

Créer un lien

<< Accueil

Mentions légales

MonnaieCe n'est pas un blog de collectionneur.
Je suis historien, un peu informaticien (j'adore les métadonnées !). D'où ce que vous pouvez lire ici.
Comme vous pouvez le constater, même si je le laisse en ligne, il n'est plus alimenté depuis longtemps.

Recherche sur le web numismate

Recherche dans les livres de numismatique de Google Book Search[...]

 

 

Généré par Blogger

Site Meter