16 février 2008

A quoi me sert Poey d'Avant

Suite à plusieurs remarques, il me semble utile d'expliciter le rôle que je donner à Poey d'Avant dans mes recherches. En effet j'ai le sentiment d'être assez seul pour trouver dans cet antique ouvrage (ca. 1860) une source encore importante pour l'étude de la numismatique médiévale.

Pour rappel : les trois tomes de Poey d'Avant s'efforce de cataloguer toutes les différentes monnaies connues (et non les exemplaires) pour les monnaies françaises non royales, en fournissant pour chaque monnayage :
  • un exposé historique du monnayage
  • la liste des seigneurs, évêques ou abbés
  • la description de chaque monnaie connue, avec datation et attribution éventuelle. Les planches suivent à la fin de chaque volume.
Ces volumes ont été réédités (ou plutôt réimprimés) deux fois récemment :
  1. Par Georges Depeyrot (en 1996), qui fait précéder son édition d'une introduction indiquant les erreurs d'attribution et de datation.
  2. Par l'éditeur les Chevau-Légers (en 2002), qui justifie cette réédition après celle de Depeyrot notamment par la taille des illustrations qui, d'après eux, ont été réduites. Les descriptions ont été réimprimées à l'identique, mais aux reproductions sur les planches sont ajoutées des corrections d'identification.
Cette dernière réimpression est à mon sens d'usage plus aisé, mais ne résoud pas le problème pour les monnaies non illustrées (donc non corrigées...).
Toujours est-il que la plupart du temps je me sers de l'édition originale du XIXe siècle, en particulier parce qu'elle est désormais disponible en ligne. Et je le fais en étant parfaitement conscient de ses erreurs sans nombre.
Il me semble que j'ai raison de l'utiliser et que les autres numismates ont raison de ne pas s'en servir, tout simplement parce que l'objet d'étude n'est pas le même.
En général (pour ce que j'en ai vu) un numismate est spécialiste surtout d'une région, et pour cette région connaît la dernière monographie qui met les connaissances à jour1.
Pour ma part, j'étudie généralement un type iconographique (la dextre bénissante, le châtel tournois, etc.). Je connais certains monnayages, mais, à ce jour, le Poey d'Avant est le seul corpus me présentant rapidement, en feuilletant quelques planches, l'intégralité du monnayage dans la France médiévale (en complétant évidemment avec le Duplessy pour les monnaies royales).
Si je trouve des monnaies qui m'intéressent, chez les ducs d'Anjou ou les évêques de Gap, alors je cherche l'étude la plus à jour sur ce monnayage pour confirmer (ou contredire) les propos de Poey d'Avant.
Mais, humainement, serait-il raisonnable -- et, techniquement, serait-il possible -- de prendre les 120 monographies que je pourrais me procurer, et les feuilleter une à une.
La solution ultime, évidemment, ce serait une base de données (faute de mieux, j'utilise pour l'instant CoinArchives.com). Mais, en attendant une telle base de monnaies, scientifique, je préfère utiliser le Poey d'Avant ancien, comme première étape d'une recherche, que de renoncer à tout élargissement de mon étude et me cantonner à mes deniers de Reims pour étudier l'utilisation du monogramme.
Denier de Reims - Poey d'Avant 6061
Il me faudrait commencer à rédiger une liste des fonctionnalités (une sorte de cahier des charges) pour une telle base de données. J'essaierai de voir comment y intégrer la fonction d'indexation de Wikio que j'ai découverte récemment.
______________________
1. Pour ceux qui, pour un atelier donné, ne savent qu'utiliser, je les renvoie à la riche bibliographie, datant de 2000 (donc presque récente dans l'absolu, mais très récente pour la vitesse de renouvellement de la numismatique médiévale) dans l'ouvrage de Marc Bompaire et Françoise Dumas, Numismatique Médiévale, Turnhout, Brepols, 2000.

Libellés : , , , ,

0 Commentaires:

Enregistrer un commentaire

Liens vers ce billet:

Créer un lien

<< Accueil

Mentions légales

MonnaieCe n'est pas un blog de collectionneur.
Je suis historien, un peu informaticien (j'adore les métadonnées !). D'où ce que vous pouvez lire ici.
Comme vous pouvez le constater, même si je le laisse en ligne, il n'est plus alimenté depuis longtemps.

Recherche sur le web numismate

Recherche dans les livres de numismatique de Google Book Search[...]

 

 

Généré par Blogger

Site Meter